Venise, la ville des amoureux (Delfina)

Venise (italien : Venezia, vénitien : Venesia), surnommée la « Cité des Doges » ou la « Sérénissime », est une ville de la plaine du Pô au nord-est de l'Italie et la capitale de la Vénétie.

Fondée peu après 568, elle fut la capitale pendant huit siècles (1001-1797) de la République de Venise. La ville est célèbre pour ses canaux, sa place Saint-Marc, son palais des Doges ainsi que son carnaval. Venise comptait 268 993 habitants début 20082 dont 60 052 intra-muros. Venise et sa lagune sont inscrites au patrimoine mondial de l'UNESCO.



La Basilique Santa Maria

La Basilique Santa Maria della Salute est une église de Venise située à l'extrémité sud du Grand Canal. La sacristie renferme de nombreux tableaux, dont les célèbres "Noces de Cana" du Tintoret.



La Basilique Saint Marc

C'est un magnifique monument associant plusieurs époques des cultures orientales et occidentales !

De nombreuses oeuvres proviennent des conquêtes remontant au temps de la république vénitienne, comme les chevaux de bronze de Constantinople.

De très belles mosaïques ornent la façade, l'intérieur et les coupoles. Elles sont pour la plupart des XII et XIIIe siècles.

Un premier bâtiment fut érigé en 829 pour y abriter le corps de Saint Marc.

Après une reconstruction à cause de l'incendie de 976, le gros des travaux commença en 1063. Son embellissement dura des siècles pendant lesquels les marins y rapportèrent des trésors de l'étranger.



Le Pont des Soupirs

Le Pont des Soupirs ou Ponte dei sospiri est l'un des nombreux ponts de Venise en Italie. Il passe au-dessus du Rio de Palazzo o de Canonica et relie les anciennes prisons aux cellules d'interrogatoires du Palais des Doges. C'est l'un des lieux touristiques les plus célèbres de la ville.

Le nom Pont des Soupirs suggère le soupir exprimé par les prisonniers conduits devant les juges, lors de leur dernier regard porté sur Venise. C'était donc la dernière image de la liberté pour ceux qui allaient finir leurs jours en prison.

Il existe plusieurs ponts portant le même nom, notamment à Cambridge et à Oxford.



Le Palais des Doges

Le Palais des Doges est situé entre le Rio della Paglia, la petite Place Saint-Marc (Piazzetta San Marco), la basilique Saint-Marc et le canal Saint-Marc. Il borde l'entrée du Grand Canal vénitien.

Visible depuis l'Adriatique, il est situé sur le côté méridional de la place Saint-Marc. Un premier Palais des Doges exista durant la République de Venise. Il fut détruit par un grand incendie en 976, qui détruisit également la première Basilique Saint-Marc. Le Palais des Doges actuel fut bâti en 1340. Il abritait les doges de Venise jusqu'en 1789. Ce palais fut pendant de nombreux siècles le siège de l'administration vénitienne. Les pouvoirs législatif, exécutif et judiciaire y étaient centralisés entre les mains du doge.

Jusqu’au xvie siècle, le palais abritait les prisons de Venise situées sous les toits. Elles sont appelées les plombs (i piombi) car leur couverture était faite de plaques de plomb. En été, leur visite est d’ailleurs interdite à certaines heures de la journée car les visiteurs ne pourraient supporter la température qui y règne (plus de 50 °C). C’est dans cette prison que fut détenu Giacomo Casanova.

Le 1er novembre 1756, il s'en évada avec l'aide de son voisin de cellule, un prêtre nommé Marino Baldi. Ce fût l'unique évasion qu'ait connu cette prison.









Les boutiques de Masques