Levallois Perret (Josy)

Commune des Hauts-de-Seine en Île de France, Levallois-Perret se trouve au nord-ouest de Paris. Si aujourd'hui la ville est la plus densément peuplée de l'Hexagone, elle le doit évidemment à la croissance économique de la capitale. A l'origine d'ailleurs, Levallois est un simple quartier de Clichy. Son territoire était sou la protection de l'abbaye de Saint-Denis qui l'exploitait pour la viticulture.

Ce n'est qu'en 1867 que Levallois-Perret voit le jour officiellement suite à une opération immobilière menée par Nicolas Eugène Levallois. Le bourg accueille ensuite des industries diverses comme la Biscuiterie Millez ou l'usine Citroën. De nombreux grands groupes y ont toujours leur siège.



Jusqu'à sa création officielle en 1867, l'histoire de Levallois-Perret se confond avec celle de Clichy à laquelle elle était incorporée. En 1215, l'abbaye de Saint-Denis, propriétaire du palais royal de Clichy, acquiert une parcelle sur le site dit de « la vigne aux prêtres » pour y pratiquer la viticulture.

Le projet d'une ville sur le site de Levallois-Perret naît en 1822 quand une opération de lotissements est lancée au lieu-dit Champerret (le champ pierreux), après la disparition de deux hameaux encore existants au xviiie siècle : Villiers et Courcelles, par Nicolas Eugène Levallois avec l'aide d'un ami géomètre Rivay, une opération qui connaît un vif succès. Le village de Levallois est officiellement né le 27 septembre 1845, jour de la fête de Saint Vincent de Paul (ancien curé de Clichy). Il correspond au jour où Nicolas Eugène Levallois acheta sa première parcelle : « la vigne aux prêtres ».

Le 30 juin 1866, Napoléon III promulgue une loi de création de la commune de Levallois-Perret, loi prenant effet le 1er janvier 1867.

A suivre... Ce n'est pas terminé !