Paris, la belle capitale (Josy)



Paris, ville la plus peuplée et capitale de la France, chef-lieu de la région Île-de-France et unique commune-département du pays, se situe au centre du Bassin parisien, sur une boucle de la Seine, entre les confluents avec la Marne en amont et avec l’Oise en aval. Ses habitants s’appellent les Parisiens. La ville est divisée en 20 arrondissements.

D’après le recensement de l’Insee1, la commune de Paris comptait au 1er janvier 2008 environ 2,2 millions d'habitants. L'agglomération de Paris s’est largement développée au cours du xxe siècle, rassemblant 10,4 millions d'habitants au 1er janvier 1982, et son aire urbaine (l’agglomération et la couronne périurbaine) comptait environ 12,1 millions d'habitants au 1er janvier 1983. Elle est l'une des agglomérations européennes les plus peuplées.

La position de Paris, à un carrefour entre les itinéraires commerciaux terrestres et fluviaux et au coeur d’une riche région agricole, en a fait une des principales villes de France au cours du xe siècle, avec des palais royaux, de riches abbayes et une cathédrale ; au cours du xiie siècle, Paris devient un des premiers foyers en Europe pour l’enseignement et les arts. Le pouvoir royal se fixant dans cette ville, son importance économique et politique ne cesse de croître. Ainsi, au début du xive siècle, Paris est la ville la plus importante de tout le monde chrétien. Au xviie siècle, elle est la capitale de la première puissance politique européenne, au xviiie siècle le centre culturel de l’Europe et au xixe siècle la capitale des arts et des plaisirs. Paris a donc joué un rôle politique et économique majeur dans l’histoire de l'Europe au cours du IIe millénaire.

Symbole de la culture française, abritant de nombreux monuments, la ville attire dans les années 2000 près de trente millions de visiteurs par an. Paris occupe également une place prépondérante dans le milieu de la mode et du luxe. Paris est, avec sa banlieue, la capitale économique et commerciale de la France, ainsi que sa première place financière et boursière. La région parisienne, avec un produit intérieur brut (PIB) de 552,7 milliards d'euros en 1985, est un acteur économique européen majeur.

Elle est la 1re région européenne en termes de PIB régional et 6e en termes de PIB par habitant PPA7. La densité de son réseau ferroviaire, autoroutier et sa structure aéroportuaire, plaque tournante du réseau aérien français et européen, en font un point de convergence pour les transports internationaux. Cette situation résulte d’une longue évolution, en particulier des conceptions centralisatrices des monarchies et des républiques, qui donnent un rôle considérable à la capitale dans le pays et tendent à y concentrer les institutions. Depuis les années 1960, les gouvernements successifs ont toutefois mis en oeuvre des politiques de déconcentration et de décentralisation.

La Cathedrale de Notre-Dame

Notre-Dame de Paris, parfois simplement Notre-Dame, est la cathédrale de l’archidiocèse catholique de Paris. Notre-Dame de Paris n’est pas la plus vaste des cathédrales françaises, mais elle est l’une des plus remarquables qu’ait produites l’architecture gothique en France et en Europe. Elle fut lors de son achèvement la plus grande cathédrale d’occident. Ce chef-d’oeuvre, l’un des symboles les plus connus de la capitale française, est situé à l’extrémité est de l’île de la Cité, centre historique de la ville, tout près des berges de la Seine, dans le quatrième arrondissement de Paris. Sa façade occidentale domine le parvis Notre-Dame - place Jean-Paul-II.



La construction s’étant étendue sur de nombreuses décennies (deux siècles) sur l’emplacement d’anciens temples païens, le style n’est pas d’une uniformité totale ; elle possède ainsi des caractères du gothique primitif (voûtes sexpartites de la nef) et du gothique rayonnant : on remarque particulièrement l’audace des arcs-boutants du choeur. Sa façade occidentale est un chef-d’oeuvre d’équilibre architectural.

Après la tourmente révolutionnaire, la cathédrale a subi de 1844 à 1864 une restauration importante et parfois controversée dirigée par l’architecte Viollet-le-Duc, qui y a incorporé des éléments et des motifs que le monument légué par le Moyen Âge n’avait jamais possédés. Les deux rosaces qui ornent chacun des bras du transept sont parmi les plus grandes d’Europe, et mesurent chacune 13 mètres de diamètre. Une plaque de bronze incrustée dans le sol de son parvis sert de point zéro de toutes les distances routières calculées à partir de Paris. D’autre part, la cathédrale constitue pour l’IGN un site NTF d’ordre 52, sa flèche étant un point géodésique, c’est-à-dire qu’on connaît avec précision ses coordonnées géographiques, (600 985,75 m, 128 058,65 m) en Lambert I, et son altitude, 126,7 m !

Le Sacre Coeur

Le blanc édifice du Sacré-Coeur surplombe majestueusement Montmartre. Construite sur la butte du quartier le plus populaire et le plus pittoresque de Paris, elle s'élève à 129 mètres au-dessus du niveau de la mer. Le parvis de la basilique permet d'apprécier un magnifique panorama de la ville de Paris mais, au sommet de son dôme, il est possible d'observer les paysages de la capitale à 50 km à la ronde. Un point de vue qui en fait le plus haut de Paris après celui de la Tour Eiffel !



La Tour Eiffel

Agée de plus d'un siècle, la Tour Eiffel est un bel exemple d'ouvrage moderne, construit après la révolution industrielle française. En effet, sa structure était pour l'époque très innovante : Gustave Eiffel a remplacé la fonte par 18 038 pièces métalliques plus légères et plus résistantes, assemblées par 1 500 000 rivets. La Tour Eiffel est donc très légère : elle exerce, sur ses fondations en béton, seulement une pression de 4,5 Kg/cm2. Son poids total est de 10 000 tonnes, dont 7 300 tonnes pour la charpente métallique. Les piliers, placés aux quatre points cardinaux, forment un carré de 125 mètres de côté.

Ses 1665 marches vous amèneront jusqu'à son sommet, à 310 mètres de hauteur. Avec son antenne, elle mesure 324 mètres, le deuxième étage est à 149 mètres, et le premier à 91 mètres. A sa construction, la Tour Eiffel était le monument le plus grand du monde !



Le Musee du Louvre

Le musée du Louvre est le plus grand musée de Paris par sa surface (210 000 m2 dont 60 600 consacrés aux expositions) et l'un des plus importants du monde. Situé au coeur de la ville, entre la rive droite de la Seine et la rue de Rivoli, dans le Ier arrondissement, le bâtiment est un ancien palais royal, le palais du Louvre.

La statue équestre de Louis XIV constitue le point de départ de l'axe historique, mais le palais n'est pas aligné sur cet axe. Le Louvre possède une longue histoire de conservation artistique et historique de la France, depuis les rois capétiens jusqu'à nos jours.



Le Musee de l'Homme

Héritier du musée ethnographique du Trocadéro, fondé en 1878, le musée de l'Homme a été créé à l'occasion de l'Exposition universelle de 1937. Il s'est constitué à partir des collections des cabinets de curiosités et du Cabinet royal, rassemblées dès le XVIe siècle, auxquelles se sont ajoutés les fonds d'anthropologie et de préhistoire du muséum.

Dans ses galeries, le musée propose trois expositions permanentes : 'La Nuit des Temps', qui retrace les grandes étapes de l'aventure humaine, des premiers hominidés vieux de près de 4 millions d'années à l'homme moderne, 'Six milliards d'hommes', qui présente la démographie des populations humaines depuis leurs origines et le défi démographique à relever face aux prévisions de croissance de la population mondiale, et 'Tous parents, tous différents', qui montre l'unité et la diversité humaine en matière de biologie et de génétique. Des expositions temporaires présentent par ailleurs les résultats de missions d'exploration impliquant l'acquisition continue d'objets ethnographiques.

Le musée de l'Homme vit aujourd'hui une période de rénovation et de coordination avec d'autres musées afin de poursuivre sa vocation qui est de conjuguer les arts et les sciences tout en mettant en perspective l'avenir de l'humanité.



Le Moulin Rouge

Le plus célèbre cabaret du monde... !

Célèbre dans le monde pour son French Cancan, immortalisé par Henri de Toulouse-Lautrec, le Moulin Rouge a toujours présenté aux spectateurs du monde entier de somptueuses revues : du quadrille de la Goulue et de Valentin-le-Désossé aux Redoutes et Opérettes, de Colette aux revues à grand spectacle de Mistinguett, concept toujours d'actualité sur la scène du Moulin Rouge : plumes, strass et paillettes, décors fabuleux, musiques originales et les plus belles filles du monde !

Les stars du monde entier de passage à Paris, Ella Fitzgerald, Liza Minelli, Frank Sinatra, Elton John... se sont produites au Moulin Rouge lors de galas exceptionnels, succédant ainsi à des artistes français prestigieux, Maurice Chevalier, Jean Gabin ... Edith Piaf ou Yves Montand !

Depuis 110 ans, la plus mythique salle de cabaret au monde accueille des millions de spectateurs venus admirer les célèbres revues...



Pigalle

Pigalle est le nom d'un quartier de Paris, situé autour de la place Pigalle, il comprend les rues situées des deux côtés des boulevards de Clichy et Rochechouart, et s'étend sur les IXe et XVIIIe arrondissements. La place doit son nom au sculpteur Jean-Baptiste Pigalle (1714-1785).

Le quartier est renommé pour être un haut lieu touristique (il se situe en contrebas de la Butte Montmartre). Même si le temps où se croisaient à Pigalle les truands, les policiers et les clients semble lointain, on y trouve encore de nombreux sex shops, des bars spécialisés et le musée de l'érotisme. Cependant, les boîtes de nuit, les cabarets célèbres, les enseignes multicolores et néons qui donnent l'image d'un quartier chaud sont pour beaucoup aujourd'hui un décor pour touristes. Le quartier Pigalle comprend plusieurs salles de spectacles, cabarets...